You are here : Publications  >  Les Collections  >  Arènes internationales
Ligne éditoriale de la Collection « Arènes internationales »

La collection a pour objectif de mieux faire connaître et d’analyser la réalité et les enjeux de l’internationalisation des questions du travail social. Si l’action sociale reste toujours ancrée sur un terrain précis, elle n’échappe pas à l’influence de concepts, d’idées et de réseaux qui sont construits et diffusés librement à une très large échelle. A l’inverse, des expériences ou des approches très locales, développées ici ou là de par le monde, restent souvent peu ou pas connues malgré leur intérêt manifeste en vue d’un essaimage potentiel sur d’autres terrains.

N’ignorons plus que le monde est désormais présent de bien des façons à l’échelle nationale. Naturellement, c’est d’abord l’Europe qui s’invite dans notre quotidien, mais aussi la francophonie ou les zones géographiques avec lesquelles nous avons des liens historiques comme l’Afrique du nord et le Moyen Orient. D’autres régions du monde (Afrique orientale, sous-continent indien) sont par ailleurs venues s’ajouter plus récemment à ce concert de liens et d’interactions complexes et riches dans lequel « usagers » et professionnels de l’intervention sociale composent ensemble. Le domaine concerné couvre aussi bien le travail social que le développement social, suivant des définitions internationales établies mais dont la stabilité, l’applicabilité et la globalité peuvent être interrogées au regard des contextes sociaux divers.

L’objectif poursuivi est l’analyse de l’influence réciproque des acteurs français et de leurs homologues étrangers sur le déroulement et les enjeux des pratiques et des processus internationaux, d’ordre normatif (conventions internationales, Objectifs du développement durable de l’ONU, directives européennes…), pédagogique ou professionnel. Dans le cadre d’une mondialisation à laquelle le travail social doit faire face, il paraît indispensable de mieux cerner les réalités observables, les politiques menées et les résultats des engagements pris, en termes de forces et de faiblesses, pour peser sur les décisions ou les phénomènes supranationaux ayant un impact dans notre pays.

Directeurs de collection :
Christian Rollet
Marie-Eve Humery

Pour tous renseignements ou propositions de publication, veuillez contacter Marie-Eve Humery : mehumery@parmentieridf.fr et Christian Rollet : crollet3@gmail.com

La collection a pour objectif de mieux faire connaître et d’analyser la réalité et les enjeux de l’internationalisation des questions du travail social. Si l’action sociale reste toujours ancrée sur un terrain précis, elle n’échappe pas à l’influence de concepts, d’idées et de réseaux qui sont construits et diffusés librement à une très large échelle. A l’inverse, des expériences ou des approches très locales, développées ici ou là de par le monde, restent souvent peu ou pas connues malgré leur intérêt manifeste en vue d’un essaimage potentiel sur d’autres terrains.

N’ignorons plus que le monde est désormais présent de bien des façons à l’échelle nationale. Naturellement, c’est d’abord l’Europe qui s’invite dans notre quotidien, mais aussi la francophonie ou les zones géographiques avec lesquelles nous avons des liens historiques comme l’Afrique du nord et le Moyen Orient. D’autres régions du monde (Afrique orientale, sous-continent indien) sont par ailleurs venues s’ajouter plus récemment à ce concert de liens et d’interactions complexes et riches dans lequel « usagers » et professionnels de l’intervention sociale composent ensemble. Le domaine concerné couvre aussi bien le travail social que le développement social, suivant des définitions internationales établies mais dont la stabilité, l’applicabilité et la globalité peuvent être interrogées au regard des contextes sociaux divers.

L’objectif poursuivi est l’analyse de l’influence réciproque des acteurs français et de leurs homologues étrangers sur le déroulement et les enjeux des pratiques et des processus internationaux, d’ordre normatif (conventions internationales, Objectifs du développement durable de l’ONU, directives européennes…), pédagogique ou professionnel. Dans le cadre d’une mondialisation à laquelle le travail social doit faire face, il paraît indispensable de mieux cerner les réalités observables, les politiques menées et les résultats des engagements pris, en termes de forces et de faiblesses, pour peser sur les décisions ou les phénomènes supranationaux ayant un impact dans notre pays.

Directeurs de collection :
Christian Rollet
Marie-Eve Humery

Pour tous renseignements ou propositions de publication, veuillez contacter Marie-Eve Humery : mehumery@parmentieridf.fr et Christian Rollet : crollet3@gmail.com